ux et seo pour une stratégie de contenu ROIste

Inbound marketing : définition

 

L’Inbound marketing permet d’attirer naturellement des visiteurs, prospects et clients qualifiés sur votre site internet. 

 

Les étapes pour mettre en place une stratégie de contenu basée sur l’UX et le SEO

 

  1. Trouver un sujet et un angle de vue original pour en parler 
  2. Un article doit être porteur d’un message clair, doit avoir un style d’écriture précis, qui est propre à la stratégie éditoriale de la marque en règle générale.
  3. Ensuite, il est important de savoir à qui on s’adresse : pour ça, il faut définir sa cible.
  4. Une fois qu’on la connaît, il est plus facile de définir le ton à employer : décontracté, sérieux, tutoiement, vouvoiement, etc
  5. Quel type d’article on souhaite : article informatif, journalistique, etc
  6. Structurer ses idées et le contenu textuel surtout ! Faire des parties claires, avec une hiérarchie pertinente.
  7. Etape cruciale : le choix du titre ! C’est comme la couverture d’un livre, il doit donner envie de lire l’article et susciter la curiosité, l’intérêt… C’est ce qui vend votre texte en premier lieu. 
  8. Quand l’internaute clique (victoire!), il faut l’accrocher dès le début avec un chapô court (3 phrases suffisent, à l’image des fameuses « 3 secondes pour juger d’une personne en entretien d’embauche ») et efficace ! 

 

Quelles erreurs sont à éviter pour mettre en place une bonne stratégie de contenu web ?

 

  • Si vous utilisez le « pute à clics », c’est à vos risques et périls, car si le titre n’est pas cohérent avec le contenu de la page, vous allez décevoir l’internaute … qui repartira aussi vite qu’il est arrivé, (engendrant un fort taux de rebond). Or, ce qu’on souhaite, c’est qu’il accomplisse une action sur cette page. 

 

  • Tomber dans la caricature à vouloir faire dans le trop original. Il faut toujours un message de fond, avec du sens peu importe la manière de le faire passer. 

 

  • Publier un contenu ennuyeux ou illisible. Au sein même de l’article (surtout s’il est long), il faut l’entrecouper d’images, de visuels, de mises en exergues, etc. La forme sera donc là au service du fond !

 

  • Ne pas relancer le lecteur : s’il est sur votre page et que le texte est long, vous pouvez utiliser des petites phrases de transition, pour ne pas perdre votre lecteur entre deux paragraphes. En gros, c’est comme si vous lui disiez littéralement : « attends, ne pars pas » (exemple de relance: « après cette étape, il ne vous en restera plus qu’une ! »).

 

  • Ecrire un texte plat. Au contraire, il faut jouer sur les émotions. Une des bases de la communication en général, c’est les émotions. Quand on lit un texte intéressant, s’en dégage une émotion particulière. Vous pouvez jouer là-dessus pour intriguer l’internaute en commençant vos phrases par exemple par :

« Marre de ne pas….. ? », « Vous aimeriez faire ceci mais vous avez peur de vous lancer ? », 

« Vous n’en pouvez plus de … » (petit jeu : je vous laisse continuer cette phrase en commentaires!)

Ces tournures permettent de rebondir ensuite pour se montrer compréhensif face au problème de l’internaute et c’est un bon moyen de lui prouver par la suite que la réponse à son problème se trouve au sein de l’article. 

En plus, le fait d’utiliser des termes forts ou impactants susciteront une réaction immédiate chez vos lecteurs. 

 

  • Eviter le plus possible des adverbes, tels que « certainement », « potentiellement », « probablement »  ou les connecteurs qui rendent le discours trop « scolaire », comme « en effet ». Ils alourdissent votre texte. 

 

  • Enfin, pour ne pas noyer les informations et éviter les longues énumérations, il faut penser aux listes à puces (qui en plus seront votre meilleur allié pour les positions zéro des résultats de recherche). 

 

  • Bichonner son texte est important, c’est primordial de se relire pour éviter les fautes d’orthographe. 

 

N’oubliez pas de diffuser le contenu pour qu’il soit visible pour vos internautes ! 

 

ctr taux de clic en SEO

 

Le taux de clics et taux de retours dans les SERPs : des indicateurs-clés pour Google

 

  • Google tient compte du CTR (taux de clics). Il faut séduire vos visiteurs avant même qu’ils n’entrent sur votre site. Il faut les inciter à cliquer sur votre lien plutôt que celui de vos concurrents en soignant votre apparence dans les SERPs grâce à un title et une metadescription accrocheurs, car si ce taux est plus élevé chez un concurrent : vous risquez d’être déclassé sur la requête visée.

 

  • Afin d’éviter un maximum le « pogosticking » (le taux de retour dans les résultats de recherche), et par conséquent les variations de positionnement sur Google en fonction du taux de clics, il faut apporter à l’internaute une réponse pertinente au sein de vos contenus. Auquel cas, il ira chercher sa réponse ailleurs et repartira. Google en sera donc averti et ce ne sera ni bon pour l’expérience utilisateur, ni pour le moteur de recherche. 

 

Comment maximiser vos positions et soigner votre apparence dans les résultats de recherche ?

 

FS, Featured Snippet : qu’est-ce que c’est ?

 

 

Position 0 (P0), Answer Box, Quick Answer, sont autant de synonymes pour désigner les Featured Snippet (FS) de Google. Ils ont fait leur apparition en France en Juin 2016, bien après nos amis américains. Ce sont des espaces dédiés, des courts extraits d’articles qui se placent au-dessus des résultats de requêtes du célèbre moteur de recherche, Google. Des URL sont mises en avant en rapport à une thématique, à laquelle elles se rapportent, et apparaissent tout en haut des SERPs (résultats de recherche). 

 

Sous quelles formes se présentent les positions 0 ?

 

Les pages qui ont la chance d’apparaitre en avant-première, en figurant dans l’emplacement ou la « box » consacrés aux positions zéro, voient un extrait de leur contenu exposé et se décliner sous plusieurs formes, telles que : 

 

  • des paragraphes, illustrés ou non et qui répondent bien souvent à des questions ouvertes
  • des listes ordonnées ou à puces
  • des tableaux à 3 colonnes
  • des images parfois 

A ne pas confondre avec les réponses enrichies de Google !

 

Une mise en garde tout de même : les FS ne doivent pas être confondus avec une réponse enrichie, qui met en avant certains éléments que l’on recherche. Il en existe plusieurs :

 

  • les Graphes de connaissances (Knowledge Graph). Ce que l’on souhaite connaitre s’affiche sous forme de micro-donnée, l’information exacte est donnée dans un encadré avant la page qui arrive en première position. Cela marche par exemple avec la hauteur de certains monuments, comme la Tour de Pise, etc.

 

  • si on fait une requête avec un itinéraire, un endroit en particulier, Google détecte le parcours à effectuer et le présente avec une carte du lieu (à l’image de Google Maps). Ce sont des réponses dites de directions et trafic.

 

  • lorsque l’on recherche un évènement ou une sortie en particulier, ils s’affichent sous forme de calendrier, ce sont les évènements et intérêts qui ressortent.

 

 

Les People Also Ask (PAA) : qu’est-ce que c’est ?

 

Les People Also Ask, ou PAA chamboulent les requêtes questions/réponses. Ce sont des blocs de questions, qui s’actualisent de manière illimitée et monopolisent l’attention des internautes, qui de ce fait, s’arrêtent à ces emplacements et ne regardent plus autant les résultats naturels, organiques qui figurent juste en-dessous. Il faut donc redoubler d’énergie et d’ingéniosité pour positionner votre page en tant que réponse référente. Autre risque menaçant le référencement naturel : Google peut très bien décider à l’avenir de se limiter à 5 résultats par page à la place de 10 actuels.

 

Pourquoi Google a-t-il mis en place tous ces changements ?

 

 

Si le moteur de recherche a opéré tant de bouleversements lorsque l’on fait une requête, c’est qu’il y a une véritable raison derrière tout cela…

 

 

Bienvenue dans l’ère de l’assistance personnelle !

 

Google est toujours plus omniprésent. Il s’invite dans notre quotidien, connaît nos habitudes sur le net, nous comprend et répond à nos attentes. Mais cela ne s’arrête pas là !

Il vous assiste jusque dans vos tâches quotidiennes et vous sauve la vie lorsque vous cuisinez et avez les mains pleines de farine… Il suffit de lui demander de lire la suite de la recette pour vous et il s’exécute. Il vous accompagne même chez vous avec Google Home : un petit appareil électronique, faisant office d’assistant personnel intelligent. Il reste à vos côtés sur vos smartphones et tablettes ou dans votre voiture grâce à Google Assistant.

 

recherche vocale et referencement naturel

 

 La recherche vocale : l’avenir du référencement naturel ?

 

Avec les nouvelles technologies et l’émergence de l’intelligence artificielle (IA), les recherches par la voix sont de plus en plus fréquentes et utilisées à travers le monde. Le moteur de recherche a bien compris les enjeux et tend à s’adapter au mieux aux recherches vocales. C’est pourquoi, il privilégie davantage les questions, telles qu’elles sont posées oralement et plus seulement des simples mots-clés.

 

 

Comment faire pour apparaître dans l’Answer Box ?

 

 

Il est donc important de comprendre les intentions de recherche des utilisateurs avant d’initier toute rédaction et stratégie éditoriale en se demandant ce qu’ils recherchent par rapport à une thématique précise. Pour figurer en extrait vedette, il faut représenter le site le plus autoritaire pour une requête spécifique. Il n’existe pas de recette miracle pour voir votre URL propulsée en tête des SERPs (page de résultats). Toutefois, vous pouvez augmenter vos chances d’y parvenir et voir la probabilité s’accroitre en appliquant les préconisations suivantes :

 

  • vos contenus doivent être uniques : gare au duplicate content (contenu dupliqué, identique) qui est pénalisant !
  • il est préférable d’écrire des articles de 3000 caractères minimum
  • la mise en forme doit être bien structurée et hiérarchisée grâce à des titres, sous-titres, etc.
  • proposez une réponse sur 500 caractères en première moitié de page
  • faites des phrases courtes
  • répondez à de multiples questions au sein même de vos articles
  • privilégiez des tableaux à 3 colonnes plutôt que deux
  • faites des listes à puces ou ordonnées

 

 

Donnez plus d’autorité à vos pages !

 

D’autres critères entrent en jeu, comme l’autorité de la page, qui va permettre d’augmenter les chances d’atteindre la position zéro. Ce qu’il faut mettre en place :

 

  • prêtez attention au temps de chargement de la page, la vitesse de chargement compte !
  • vérifiez le nombre et la qualité des domaines qui vous font des liens
  • contrôlez la qualité des backlinks (liens entrants ou sortants) sur votre site
  • analysez le volume de recherche relatif à propos de votre marque

 

 

Extraits mis en vedette : quelles en sont les limites ?

 

Voir son contenu mis en avant c’est gratifiant, mais parfois il en ressort de fausses informations. Si ce n’est pas la bonne association, cela ne constitue donc pas une réponse pertinente. 

 

Par ailleurs, les résultats ne sont pas figés dans le temps, ils évoluent. La position atteinte peut très bien se faire remplacer par une autre URL.

 

Comment faire pour ne pas avoir sa page dans la  « box » ?

 

Si vous ne voulez pas apparaitre en top réponse, vous pouvez entrer la formule suivante dans le code de votre site internet :

 

 <metaname= »googlebot » content= »nosnippet »>

 

Cela vous empêchera de figurer en position zéro, mais pas en première position.

 

URL positionnée sur Google : quel impact pour l’expérience utilisateur ? 

 

Vous avez suivi tous les conseils ci-dessus pour réussir à atteindre la position 0 et avez vu votre URL se greffer dans l’emplacement dédié à la meilleure réponse à la question de l’internaute ? Félicitations… Sinon, persévérez !

 

Mais… tous ces efforts pour quoi au final ? Voici un petit listing qui vous permettra de devenir convaincu de l’efficacité de ce positionnement privilégié :

 

  • on note un gain d’autorité : vous êtes considéré comme étant la réponse la plus qualitative
  • on assiste à une augmentation du taux de clics (CTR, Click Through Rate)
  • c’est l’accroissement du nombre de sessions SEO par URL
  • davantage de nouvelles sessions sont recensées
  • le taux de rebond (pourcentage de pages consultées par l’internaute) moyen des sessions SEO est faible, c’est signe que l’internaute passe du temps sur vos pages avant de les quitter

  

Pour aller plus loin et vous aider : utilisez les bons outils

 

 

Aidez-vous d’outils plus efficaces les uns que les autres pour avoir un suivi des optimisations faites sur vos pages internet et trouver des mots-clés pertinents :

 

  • Ranxplorer : gardez un œil sur la concurrence et repérez des opportunités de placement
  • Semrush, l’incontournable en matière de volume de recherche
  • Answer The Public, vous donnera de précieuses indications pour connaitre les questionnements des internautes
  • Google Suggest ou saisie semi-automatique, qui vous suggère des mots, qui sont en général les plus populaires par rapport à la thématique
  • Google Search Console, pour analyser les résultats de recherche

 

Le « Mobile first » est important pour l’UX

 

mobile first google seo

 

Nos pratiques et notre façon d’utiliser internet ont évolué. Aujourd’hui, on se tourne de plus en plus vers le mobile car il est devenu l’écran le plus utilisé ! La plupart des requêtes se font principalement via nos smartphones, plus que sur tablettes ou PC. C’est pourquoi l’UX passe aussi par le « Mobile First ». Votre trafic entrant peut venir depuis les PC, tablettes, mais aussi mobiles. Si le contenu de vos pages est illisible sur mobile, vous perdrez du trafic. 

 

Améliorer l’expérience utilisateur et optimiser son référencement local

 

Nos recherches de produits ou services sur le net tiennent désormais compte de notre géolocalisation ou prennent en compte l’ajout d’un mot-clé géographique à notre requête. 

On parle alors de recherche localisée. C’est très utile pour les commerces puisque cela incite l’internaute à se déplacer physiquement en boutique ou en points Click and Collect par exemple. Nous sommes identifiés par nos adresses IP et les cookies qui détectent nos lieux de connexion habituels. 

C’est bénéfique pour les commerces de proximité ou les acteurs locaux comme les coiffeurs, les restaurants, les avocats. Cela leur permet de cibler des personnes autour de leur zone de chalandise, afin qu’elles se déplacent sur le lieu directement. 

Il faut donc penser à optimiser son référencement local pour être toujours plus efficace et pour faciliter l’expérience utilisateur (UX). Pour une bonne optimisation on-site, il faut pour cela un site au temps de chargement rapide, des images optimisées, un site responsive, qui s’adapte au format mobile. 

Concernant le off-site, des annuaires existent comme par exemple les pages jaunes, TripAdvisor, les sites locaux (mairies, offices de tourisme, journaux, etc). Récupérer des liens aux domaines importants comme ceux cités peut être intéressant pour améliorer son référencement naturel. 

Pour augmenter la confiance des utilisateurs, il est judicieux d’obtenir des avis clients et de les afficher sur Google, même s’ils sont négatifs. 

 

Vous savez désormais comment rendre un texte plus sexy pour l’internaute, avec le SEO et Content Marketing. Alors, prêt à séduire Google et les internautes en mariant UX et SEO dans votre stratégie de contenu ?

 

Pour toute question : contact@serenavitti.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *