strategie contenu seo ecommerce

Parce que vous êtes unique, votre contenu doit l’être aussi !

 

Vous souhaitez gagner en visibilité, mieux communiquer et convertir à travers divers canaux digitaux ? Je vous partage la méthode pour optimiser le ROI de votre contenu web. 

 

Le web, c’est du contenu !

 

Un site internet, c’est composé de contenu, quelle que soit sa forme :

 

  • des images
  • des vidéos
  • des ebooks
  • du texte
  • des études
  • des podcasts
  • des commentaires
  • des newsletters, …

 

Du contenu… oui, mais pas n’importe lequel !

 

Il vous faut un contenu de qualité. Tout est une question de valeur ! Il faut apporter de la valeur à Google, à l’internaute et à votre propre marque. 

 

  • À quoi ça sert ? 

Il représente votre brand identity, votre e-réputation et votre autorité sur les moteurs de recherche, mais aussi auprès de votre cible. 

 

  • Quel est l’objectif ?

Grâce à un contenu de qualité, vous allez vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine, obtenir un trafic naturel (SEO) qualifié et augmenter votre chiffre d’affaires, tout en apportant de la valeur à vos prospects.   

 

Bien communiquer pour booster sa visibilité et ses ventes en ligne !

 

La méthode MCMEF, vous connaissez ?

 

Il s’agit d’adresser le bon message, à la bonne cible, au bon moment, au bon endroit, sous la bonne forme ! (Bel enchaînement, n’est-ce pas ?) Pas de panique, on va décortiquer ça tout de suite.

 

1 – Le bon message

 

Il y a plusieurs types d’intentions derrière les recherches de vos internautes, dont les principales : 

 

  • informationnelles (on agit ici en tant que conseiller, expert de la thématique. Le but étant d’informer l’internaute et de lui apporter une réponse pertinente à sa requête)
  • transactionnelles (il s’agit ici d’un objectif orienté business, afin d’inciter à l’action. Le texte prendra donc une tournure plus commerciale).

 

La phase de réflexion et d’information

 

Si l’internaute est dans la phase de recherche d’information : il se pose une question, il rencontre un problème. Vous allez devoir répondre au besoin de votre visiteur en lui apportant la réponse la plus pertinente qui soit ! 

 

Même s’il recherche juste une information, il sait que vous êtes désormais expert sur le sujet et lorsqu’il aura besoin d’acheter l’un de vos produits/services, il reviendra certainement faire un tour sur votre site. 

Ne le négligez pas et pensez aux call to action : proposez-lui de s’inscrire à votre newsletter ou de vous suivre sur vos réseaux sociaux. 

 

Le support ultime pour la rédaction web : le Blog !

 

Avoir un Blog et y publier régulièrement vos astuces et conseils sur votre thématique aidera au référencement naturel d’une part, d’autre part servira à apporter les bonnes informations à vos prospects.

Il est judicieux aussi de créer un blog, pour pouvoir d’une part :

  • rédiger des articles informatifs, partager des actualités, permettre aux visiteurs de laisser des commentaires, etc. 
  • faire des partenariats avec d’autres sites pour travailler votre popularité (le fameux netlinking en SEO)
  • mettre des boutons d’action (CTA) qui renvoient vers vos produits/services pour booster la conversion
  • partager votre expertise dans votre domaine d’activité. 
  • enrichir la sémantique de votre site et se positionner sur des mots-clés spécifiques dans Google. Travailler autour de la notion de “Cocon sémantique” en regroupant les contenus d’une même thématique. 

 

Ecommerce : la phase d’action et de transaction

 

Si vous avez une boutique en ligne, un ecommerce ou que vous souhaitez vendre vos services, il faut donc travailler autour de mots-clés ROIstes et stratégiques ! 

Travailler des mots-clés stratégiques, à forte intention d’achat

 

Exemple concret :

Si vous vendez des pulls à une cible masculine et que votre business modèle est basé sur des prix bas, alors il sera intéressant de faire une recherche du côté des requêtes à intention d’achat, du type “achat pull homme pas cher”, c’est à déterminer en fonction du volume de recherche et de la faisabilité au regard de la concurrence.

 

2 – La bonne cible

 

Attention : d’où l’importance de bien connaître sa cible et de déterminer des personae pour être sûr de s’adresser à la bonne personne, celle qui se transformera en lead. 

Votre cible, c’est votre audience. Il faut toujours savoir à qui on s’adresse, qui on souhaite toucher et fidéliser. (Retrouvez l’article complet sur l’expérience utilisateur et le SEO dans votre stratégie de contenu).

 

3 – Le bon moment

 

Le bon moment, c’est surtout une question d’apparaître au bon moment du tunnel de conversion :  

  • ni trop tôt : si c’est juste une prise d’information rapide de la part de votre internaute, ce ne sera pas forcément judicieux d’intervenir à ce moment-là, ça pourrait le faire fuir.
  • ni trop tard : une fois qu’il a quitté votre site. (Il faut d’ailleurs toujours garder un oeil attentif sur votre taux de rebond et le réduire au maximum). 

 

4 – Le bon endroit

 

Une fois qu’on connait sa cible, ses habitudes, sa moyenne d’âge, on peut convenir d’une stratégie de visibilité et sur quels canaux de diffusion miser : 

 

  • les réseaux sociaux ? Lesquels ? 
  • Google ? 
  • Youtube ? 
  • un Blog ?
  • un eshop ? 

 

5 – La bonne forme

 

  • Sous quelle forme diffuser votre contenu ? 

 

Vidéo, image, texte… le choix est vaste ! Si c’est une cible plutôt jeune, on sait qu’ils sont de plus en plus pressés et prennent moins le temps de lire, donc il sera plus judicieux de privilégier un format vidéo, plutôt qu’un format “ebook” par exemple. 

 

  • Comment souhaitez-vous communiquer ? 

 

D’où l’intérêt de créer une charte éditoriale à respecter. D’un point de vue de la forme, il faut déterminer le ton à adopter en fonction de sa cible et du secteur (humour, sérieux,…), tout en y intégrant les bonnes pratiques SEO (avec l’intégration de balises, le respect des titles, titres “Hn”, metadescription, maillage interne, etc). 

 

Recette miracle pour mesurer ses résultats et s’améliorer : la data !

 

 Comment savoir quel canal marche le mieux ? Quelle forme est la plus adaptée à votre business, à votre audience ? 

Et bien tout simplement en testant et en analysant les résultats. C’est grâce à la web analyse et l’interprétation des données que vous pourrez mesurer l’impact de vos actions. 

 

Contact :

contact@serenavitti.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *